Présentation

ggr-depart-2018

A l'origine de cette aventure unique

Pour célébrer le 50ème anniversaire de la première course autour du monde, en solitaire et sans escale du Sunday Times Golden Globe Challenge, une nouvelle édition est partie le 1er juillet 2018 des Sables d'Olonne. 

Relancer la Golden Globe Race, c'est renouer avec l'âge d'or de la voile en solitaire et rendre un hommage aux valeurs traditionnelles de la voile.

Cette course, qui a inspiré le Vendée Globe, est un véritable défi. Pour les 18 skippers inscrits, l'objectif était tout à la fois simple et compliqué : réaliser un tour du monde sans escale, sans assistance et avec les mêmes moyens qu'en 1968.

Une édition 2018/2019 hors normes

Pendant près d'un an, les affres et les difficultés mais aussi les petites victoires remportées par chaque concurrent ont tenu en haleine les passionnés de voile et le grand public. Au terme de l'aventure, 5 skippers sur 18 ont réussi à achever ce tour du monde à l'ancienne mais aussi à repousser leurs propres limites.

Cap sur l'édition 2022/2023

Devant l'engouement des concurrents et du grand public pour cette course à part qui cristallise un profond besoin d'aventure, Don McIntyre, (fondateur et président de la course) ainsi que la Ville et l'Agglomération des Sables d'Olonne ont décidé de relever le défi et de proposer une 3ème édition de la GGR. La date a été fixée au 4 septembre 2022. 

 

La Golden Globe Race (GGR) en bref

La GGR qu'est-ce que c'est ?
Il s’agit d’une course en solitaire, sans escale, sans assistance et sans électronique. L’objectif est de réaliser un tour du monde dans les meilleurs délais et avec les moyens de la fin des années 60. Bref : si vous ne savez pas utiliser un sextant ou chronomètre à remontoir, il faut mieux mieux s'abstenir.

Nouveautés 2022 !

  • Bonne nouvelle pour les futurs participants : ils ont désormais l'autorisation d'utiliser la télécopie météo par radio HF et donc de recevoir des cartes météos pour leurs prévisions en temps réel et futur.. 
  • Les appareils photos, les caméras digitales et les drones sans GPS sont acceptés à bord. Une mesure qui permettra au grand public de mieux suivre la course en temps réel d'autant plus que chaque skipper pourra répondre à deux interviews média hebdomadaires ! Les interview seront effectuées en direct avec le téléphone satellite.


Quand a eu lieu la première édition de la GGR ?
En 1968, 9 marins ont participé au Golden Globe Challenge. Seul Robin Knox-Johnston est parvenu à franchir la ligne d’arrivée après avoir passé 313 jours en mer. Cette course unique est devenue mythique et a inspiré des générations de marins. Le nouveau record, établi en 2019 par VDH, est de 211 jours.

Combien de skippers ont participé à la seconde édition ?
Le 1er juillet 2018, 18 skippers de 28 à 72 ans, venus du monde entier (France, Grande-Bretagne, Inde, Russie, Australie, Finlande...), se sont élancés du port des Sables d'Olonne. A l'arrivée, aux Sables d'Olonne, ils étaient 5. 


Qui peut s'inscrire ?
En 2018, 8000 milles au compteur et une navigation de 2000 milles en solo permettaient de s'inscrire. Reste que naviguer à l'ancienne ne s'improvise pas. Désormais, un Extra de 2000 milles avec le bateau préparé pour la GGR est demandé à chaque skipper. Cette distance sera effectuée au sextant et avec le régulateur d'allure.Un test qui devrait permettre à chacun de mieux appréhender les difficultés de la course et de mieux faire connaissance avec son bateau.

Quelles sont les caractéristiques des bateaux utilisés ?
La compétition est ouverte à deux classes de bateaux. Elles auront chacune leurs prix et leurs trophées distincts.

  • classe "Suhaili" : voiliers de 32 à 36 pieds (environ 11 mètres) avec quille longue et gouvernail attaché à la quille, conçus avant 1988. 23 places disponibles + 5 invitations spéciales.
  • classes "Joshua" : bateaux en acier. Répliques du célèbre voilier utilisé par Bernard Moitessier lors de la GGR de 1968/1969. 7 places disponibles.