Lutte contre les eaux parasites

Dans le cadre de la lutte contre les eaux parasites dans les réseaux d'assainissement, la Communauté d'Agglomération a identifié un certain nombre de bassins de collecte présentant des quantités anormales d'eaux pluviales. Elle a priorisé ces actions de contrôle. Les riverains concernés sont ou seront alertés en amont de la réalisation des tests.

 

Objectifs

Les tests à la fumée ont pour objectif de déterminer l'origine d'eaux parasites (gouttières, avaloirs, eaux d'infiltration provenant d'une nappe...etc.) dans les réseaux d'eaux usées. En effet, le volume d'eaux supplémentaires, généré par ces intrusions, provoque des dysfonctionnements tant sur les réseaux (saturation et mise en charge hydraulique par exemple) que sur les unités de traitement des eaux usées.

Lutter contre les eaux parasites permet d'optimiser le système d'assainissement, de limiter les déversements et donc la pollution du milieu naturel et de réduire les coûts de fonctionnement, d'entretien et de maintenance du réseau et des installations.

Ces tests peuvent être complétés par des tests au colorant.

 

Méthode

Une fois la plaque d'égout retirée, un moteur fait tourner un ventilateur qui répand de la fumée dans le réseau d'eaux usées. Il suffit alors d'observer les toits des alentours : si la fumée apparaît c'est qu'un raccordement d'eaux pluviales est anormalement branché sur le réseau d'eaux usées.

Le test est mené à l'aide d'une fumée conçue spécialement pour cet usage. Elle n'est pas nuisible aux personnes, aux animaux ou aux plantes. Elle a une odeur caractéristique qui n'est pas désagréable. Elle est non toxique, ne tache pas les tissus et ne pose aucun risque d'incendie. Elle se dissipe après quelques minutes. Les riverains concernés et les services de secours sont bien sûr alertés en amont de la réalisation de ces tests.

 

Avantages

  • Identifications de mauvais raccordements (eaux pluviales (EP) raccordées sur le réseau d'eaux usées (EU))
  • Identification d'interconnexions (non déterminées par un test au colorant)
  • Identification des réseaux non étanches
  • Permet de tester des réseaux inaccessibles (gouttières...)
  • Réalisation du test depuis le domaine public (pas besoin de rentrer chez les gens)
  • Résultat visible rapidement

 

Conclusions et suites à donner

Chaque propriétaire d'une habitation présentant un dysfonctionnement sur ses réseaux, sera alerté par un courrier de la Collectivité pour l'informer des non conformités observées. Il devra alors réaliser des modifications afin de raccorder correctement ses installations et ce, dans un délai de 6 mois, conformément au règlement du service d'assainissement collectif.

 

Exemples de non-conformités mises en évidence par ce type de test

Exemple 1 : Raccordement d'une gouttière sur le réseau d'eaux usées (non conforme)

raccordement-gouttiere

 

Exemple 2 : Raccordement d'un avaloir sur le réseau d'eaux usées (non conforme)

interconnexion-eu-ep

 

Exemple 3 : Raccordement du dispositif de drainage d'une habitation au réseau d'eaux usées (non conforme)

raccordement-drainage-habitation