Un architecte pour le futur complexe sportif et événementiel de l’Agglo !

complexe-sportif-crepuscule

 

La compétition a été rude ! 118 cabinets ont répondu à l’appel d’offres lancé en avril 2018 par les Sables d’Olonne Agglomération. Au terme de la procédure, « Chabanne et Partenaires », associé pour l’occasion au Sablais Ouest Architecture Urbanisme (OAU), a été choisi à l’unanimité. La qualité du projet, qui répondait en tous points aux critères de la consultation, a convaincu.

Fort de 30 ans d’expérience, « Chabannes et Partenaires » compte 150 collaborateurs et possède une réelle expérience dans l’élaboration de complexes sportifs ou événementiels. On doit au cabinet lyonnais la création, en 2014, du vélodrome de Saint-Quentin-en-Yveline (78) ou, en 2018, celle du complexe sportif de Bois-Colombes (92).

Esthétique et fonctionnel

Idéalement situé à l’entrée de l’agglomération et bénéficiant d’une excellente desserte routière, le futur complexe des Sables d’Olonne Agglo fera figure de vitrine du territoire. Son design moderne et fortement identitaire ne devrait pas passer inaperçu ! Il « émerge[ra] du paysage environnant par une envolée de façades évoquant la symbolique du phare urbain », confie le cabinet. Tout en dentelle d’aluminium, la façade du complexe fera songer, grâce à l’imbrication de cercles entremêlés, aux voiles des navires, aux anneaux olympiques ou encore aux coiffes sablaises.

Ce design innovant abritera des espaces fonctionnels et bien structurés. Les 9 600 m2 du complexe ont en effet été entièrement pensés pour le confort des sportifs, des associations et des spectateurs. Chaque public bénéficiera d’accès différenciés. Si l’Arena sportive, qui pourra accueillir 2 021 places en configuration hand ball et 2 413 places en configuration basket ball, sera la pièce maîtresse du complexe, le pavillon dédié au « sport quotidien » sera l’un des cœurs vivants de l’infrastructure. A terme, une salle de spectacle pourrait également voir le jour.

Limiter la facture énergétique

Une attention toute particulière a, par ailleurs, été portée à l’environnement. Les boisements de la parcelle ont été préservés, les parkings bénéficieront d’aménagements paysagers et le complexe sera construit de manière à atteindre les niveaux  de performance « très performant » et « performant ». Les eaux pluviales seront récupérées et réutilisées. Une chaudière bois et des panneaux photovoltaïques permettront également de limiter la facture énergétique.

Le permis de construire sera déposé avant la fin du mois de décembre. Rendez-vous au printemps 2020 pour la pose de la première pierre !

En savoir plus : téléchargez le dossier de presse.

complexe-sportif-aerena